6 astuces pour entretenir une plante d’intérieur ?

Vous avez capitulé avec votre capacité à maintenir une plante en vie dans vos intérieurs plus d’une semaine ? Alors cet article est fait pour vous ! 

  1. Adoptez des plantes qui s’adaptent à votre rythme de vie.

A chaque plante son rythme d’entretien : certaines ne vous pardonneront aucune négligence tandis que d’autres vous remercieront de les oublier quelques temps.  

En effet, si vous êtes plutôt du genre grand voyageur, préférez les plantes grasses comme les cactus, aloe et autres crassulas qui sauront très bien supporter l’absence d’arrosage, à condition d’être placées dans des pièces lumineuses.  

Si, au contraire, vous avez plus de temps à accorder à l’entretien de vos plantes chaque semaine, vous pouvez tout à fait opter pour des plantes vertes ou même fleuries comme les orchidées.  

  1. Le soleil : ami ou ennemi ?

Les plantes d’intérieur ont besoin de lumière mais attention pour autant aux rayons du soleil direct. Les cactus et autres plantes grasses se plairont vers un bord de fenêtre, contrairement au Spathiphyllum ou au zamioculcas qui se satisferont de vos pièces les plus sombres.   

L’intensité du soleil n’étant pas la même au cours d’une année, pensez à éloigner vos plantes de la fenêtre pendant l’été et vice versa pendant l’hiver, toujours en adaptant cette règle selon les besoins spécifiques de chaque plante.  

  1. L’arrosage, comment ça se passe ?

De manière générale, il est toujours préférable que votre plante manque d’eau plutôt que d’être noyée, l’excès d’eau étant l’ennemi d’un grand nombre de plantes d’intérieur. Ainsi, notre premier conseil serait de respecter une période de sèche entre deux arrosages : n’arrosez que lorsque la surface du terreau de vos plantes est sèche au toucher. 

Le rythme d’arrosage d’une plante n’est jamais le même au cours d’une année. Les cactus n’ont, par exemple, pas besoin d’être arrosé de tout un hiver. En effet, durant cette période les plantes sont au repos, elles ne grandissent pas et leur exposition au soleil est limitée. Veillez cependant à vous renseigner sur les besoins en eau de chaque plante, et créez votre planning d’arrosage si vous adoptez plusieurs plantes à la fois.  

Utilisez de préférence une eau de source à température ambiante à verser sur le terreau, tout autour de la plante car ce sont les racines qui ont besoin d’hydratation. Et encore une fois, attention à ne pas laisser la plante dans de l’eau stagnante. 

  1. Le geste à adopter : pulvérisation !

Un grand nombre de plantes vertes d’intérieur sont originaires d’Afrique et d’Amérique latine, et donc de milieux tropicaux et humides. Et pourtant, nos intérieurs ont très souvent un air trop sec pour nos compagnons végétaux (et nous-mêmes !). Pour pallier au problème, un simple pulvérisateur rempli d’eau de source vous permettra d’humidifier le feuillage de vos plantes et sans excès d’eau.  

Pour les plantes grasses qui nous viennent pour la plupart des déserts, vous n’en aurez pas nécessité.  

  1. Un environnement stable

Maintenez vos plantes dans un environnement le plus stable possible. En effet, les changements brusques vont soumettre vos plantes à des stress. Pour cela, maintenez-les en général entre 18 et 25 degrés C°. Placez-les loin des radiateurs, climatiseurs ou d’une zone de courant d’air.  

  1. Et sinon, des (vraies) plantes sans aucun entretien, ça existe ?

Il existe aujourd’hui plusieurs alternatives pour avoir des plantes sans aucune, ou très peu contraintes d’entretien. La mise en terrarium de vos plantes, par exemple, ou encore le processus du stabilisé qui vous garantira des plantes 100% naturelles : consultez les articles à ce sujet pour en savoir plus !  

 

 

Cadre végétal, cache pot, Tableau végétal, Potager de balcon, plante interieur, terrarium solaire, Tableaux végétaux

Recevez nos promotions par mail